Aller au contenu principal
Accueil  >  Professionnels

Professionnels de la Santé et du Social

La formation est un élément clé de l'approche intégrée de prévention du suicide. Elle a pour objectif de structurer le repérage des personnes à risque (personne en souffrance, personnes isolées) et leur accompagnement vers le (s) soin (s) grâce à un réseau de professionnels qui réalisent la prise en charge et qui assurent un relais si besoin. Elle est liée aux autres actions de prévention du suicide et s'adresse aux professionnels du domaine de la Santé et du Social.

Veuillez choisir votre localisation pour accéder aux ressources d'aide

Geolocalisation

Outils d'aide pour les médecins généralistes

Prise en charge de pathologies mentales et la prescription des psychotropes en soins premiers

La faculté de médecine de l'université de Toulouse a élaboré un site internet destiné à aider dans le diagnostic et la prise en charge de pathologies mentales et à la prescription des psychotropes en soins premiers : https://psychotropes.fr/

Ainsi, vous y trouverez des algorithmes qui vous guideront dans la prise en charge des pathologies suivantes : troubles anxieux, troubles de comportement, troubles dépressifs, troubles du sommeil, etc. Par ailleurs, vous y trouverez les informations sur l'utilisation des thérapeutiques médicamenteuses et non médicamenteuses validées.

Les recommandations de bonne pratique « Prise en charge d’un épisode dépressif isolé de l’adulte en ambulatoire », HAS - octobre 2017

Ces recommandations ont pour objectif de :

  • Mieux identifier les patients atteints d’un épisode dépressif caractérisé isolé.
  • Prévenir le risque suicidaire et obtenir un impact positif sur les souffrances psychiques des patients ayant un épisode dépressif caractérisé.
  • Proposer une stratégie thérapeutique en fonction de la sévérité de l’épisode dépressif caractérisé.
  • Améliorer la qualité de vie et le handicap de ces patients.

Vous pouvez consulter le document ici

Formations pour les médecins généralistes

Formation e-learning proposée par le CHEM

Le e-learning proposé par le CHEM " L'adulte déprimé en médecine générale " correspond à l'une des 5 actions  (la formation des acteurs de soins primaires) de la stratégie multimodale de prévention du suicide CQFD-I (Collaboration Québec France contre la Dépression et l'Isolement) qui se met en place en 2021 simultanément sur le territoire de Brest Métropole en France et dans la région de l'Outaouais au Québec. Cette formation vise à améliorer le repérage précoce et le diagnostic des troubles dépressifs, à évaluer systématiquement le risque suicidaire, à rappeler l'importance des psychothérapies dans les formes légères à modérées, à prescrire efficacement un traitement antidépresseur dans les formes d'intensité sévère et à développer une pratique collaborative avec les soins spécialisés pour les formes les plus complexes. Il comprend 6 parties : dépister un patient souffrant de dépression, poser le diagnostic de dépression et en mesure l'intensité, évaluer le potentiel suicidaire par le RUD, établir un traitement spécialisé en respectant les bonnes pratiques (psychothérapies et/ou traitement antidépresseur), évaluer et réajuster la réponse thérapeutique , organiser le suivi". Cette formation distancielle constitue un objectif pédagogique en soi ; elle peut aussi être un préalable à une formation présentielle sur la même thématique, enrichie de mises en situation.

Découvrez le module de formation animé produit par le CHEM avec nos experts pour vous former à la prise en charge de l’adulte déprimé et à l’évaluation du risque suicidaire en médecine générale (indemnisation ANDPC) :  https://www.chem-sante.fr/formation/13546/

Formation présentielle proposée par MG Form

La prévalence des épisodes dépressifs caractérisés est de 9,8 % en France, soit environ 4,3 millions de personnes. Le médecin généraliste occupe une place centrale puisqu’il assure 78 % du recours ambulatoire. Ainsi, MG Form propose la formation présentielle "Quels outils pour mieux repérer le risque suicidaire chez le patient déprimé en médecine générale".

Une formation pourra être programmée localement dès que le nombre d'inscriptions sera d'au moins 12. Pour plus d'informations ou si vous souhaitez vous inscrire, utilisez l'adresse e-mail suivante : cqfdi@chu-brest.fr

Formations Sentinelles et Evaluation/Orientation (professionnels de la santé et du social) et Intervention de Crise (professionnels de la psychiatrie)

La formation Sentinelles

La formation sentinelles s’adresse aux personnes qui dans leur milieu de vie sont susceptibles de côtoyer des personnes à risque. Il s’agit le plus souvent des travailleurs sociaux, auxiliaires de vie, professeurs des établissements scolaires, élus, étudiants, etc, qui acceptent de porter cette mission à base de volontariat. Cette formation permet aux sentinelles de s’outiller pour repérer les signes précurseurs des comportements suicidaires, et, par la suite, orienter ces personnes vers les ressources d’aide appropriées. Elle permet également d’appréhender la souffrance des autres.

En Bretagne, MSA Armorique et MSA Portes de Bretagne animent les réseaux sentinelles en milieu rural.

La formation à l’évaluation du risque suicidaire et orientation

Cette formation s’adresse aux professionnels de la santé et du social dans l’objectif de former ou renforcer leurs compétences à l’évaluation du risque suicidaire et l’orientation des personnes en souffrance vers les soins adaptés.

La formation à l’intervention de crise

Cette formation s’adresse aux professionnels de la psychiatrie qui réalisent dans leur pratique l’intervention de crise. L’objectif est de pouvoir prendre en charge la phase aiguë de la crise suicidaire : désamorcer la crise, éviter le passage à l’acte, orienter le(la) patient(e) vers un accompagnement adapté

Pour obtenir plus d'informations sur les formations proposées, vous pouvez prendre contact avec le service formation de votre institution.

VigilanS Bretagne

VigilanS Bretagne est un dispositif de veille qui s’adresse aux personnes ayant réalisé un geste suicidaire. En combinant différentes méthodes de veille dont le contact téléphonique, les cartes postales, les sms et la carte ressource remise aux patients à la sortie des urgences, VigilanS vise à maintenir un lien avec les personnes à risque après leur sortie des services de soins.

Ainsi, dans les établissements où VigilanS a été mis en place, toute personne (adulte ou mineur) hospitalisée pour une tentative de suicide se voit proposer d’intégrer le dispositif VigilanS. L’équipe qui l’a prise en charge lui remet une carte ressource avec le numéro vert (gratuit depuis un téléphone fixe et/ou portable) accessible du lundi au vendredi, de 9h00 à 18h00. De cette manière, la personne concernée a la possibilité de joindre l'équipe d’infirmiers VigilanSeurs en cas de besoin. L’inclusion se fait avec l’accord du patient(e). Après avoir intégré le programme, le (la) patient(e) sera appelé(e) 1 à 2 fois minimum afin d'évaluer la situation et l'orienter vers une prise en charge adaptée.

Vous avez la possibilité de proposer le dispositif VigilanS à vos patients si ces derniers ont fait un geste suicidaire dans les trois derniers mois.

Pour plus d'information concernant le dispositif, veuillez consulter le site web : https://www.prevention-suicide.bzh/dispositif-vigilans-bretagne

 

Boîte à outils

PPT narré :

Projet de coopération Québec-France sur la prévention du suicide: Relance post-crise suicidaire et suivi étroit
https://fcp.rtss.qc.ca

Outils d'intervention post-crise suicidaire :

Aide-mémoire de la planification du suivi étroit par les professionnels en milieu hospitalier
https://mieuxdansmatete.org/aide-memoire-et-trajectoire-planification-du-suivi-etroit.html

Aide-mémoire de la planification / Application du suivi étroit par les intervenants d'une direction clinique
https://mieuxdansmatete.org/aide-memoire-et-trajectoire-planification-et-application-suivi-etroit.html

Aide-mémoire de la mise en application d'une relance post-crise suicidaire 
https://mieuxdansmatete.org/aide-memoire-et-trajectoire-relance-post-crise-suicidaire.html

Politique/procédure/directive :

Révision de la politique P-041 Prévention du suicide
https://mieuxdansmatete.org/politique-prevention-du-suicide.html
 

Activités de formation

L'adulte déprimé en médecine générale

PUBLIC CIBLE

Médecins de famille et médecins résidents.

CONTEXTE

Cette formation e-learning a été conçue entièrement par le Collège des Hautes Études en Médecine (CHEM) situé à Brest en France (site web: https://www.chem-sante.fr/). Elle s'inscrit au sein du vaste projet de Coopération Québec-France contre la Dépression et l'Isolement (CQFD-I) dans le but de prévenir le suicide réunissant plusieurs partenaires tels l'Université du Québec en Outaouais(UQO), l'Université de Sherbrooke (UdeS), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et le centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de l'Outaouais.  

Grâce à un partenariat établi entre le CHEM et le CISSS de l'Outaouais, cette formation est rendue disponible aux médecins généralistes de l'Outaouais par l'adaptation de certains éléments de contenu à la pratique du Québec. Il est souhaité que cette formation soit disponible à l'ensemble du réseau de la santé et des services sociaux du Québec.

OBJECTIFS

  • Améliorer le repérage précoce et le diagnostic des troubles dépressifs
  • Évaluer le risque suicidaire
  • Offrir les soins et services appropriés

CONTENU 

  • Partie 1: Introduction thématique
  • Partie 2: Dépister un patient
  • Partie 3: Poser le diagnostic de dépression
  • Partie 4: Évaluer le potentiel RUD (risque suicidaire)
  • Partie 5: Établir un traitement spécialisé
  • Partie 6: Évaluer et réajuster la réponse thérapeutique
  • Partie 7: Organiser le suivi
  • Partie 8: Conclusion

DURÉE 

  •  

INSCRIPTION 

  • à venir

Note importante:   

La programmation de formation en lien avec la problématique du suicide et les modalités d'inscriptions sont présentement en révision et seront diffusées prochainement par le Service du développement des compétences de la Direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques (DRHCAJ). Les directions concernées seront invitées à ce moment-là, à prioriser le personnel qui sera à former. Une mise à jour des informations concernant les activités de formation sera effectuées sur le site web durant la saison estivale.

Activités en ligne

Webinaire:

Les impacts psychosociaux de la pandémie: qu'en savons-nous et comment y faire face? 
Webinaire organisé par l'axe Santé mentale des populations du Réseau de recherche en santé des populations du Québec et le Réseau Qualaxia (CIUSSS de l'Estrie-CHUS, Université de Sherbrooke, 9 juin 2021).
https://www.youtube.com/watch?v=4IQUBwYOWig

Publications

Fiche-synthèse:

Orienter un patient vers une intervention psychologique (Carrier, 2021) 
https://mieuxdansmatete.org/orienter-un-patient-vers-une-intervention-psychologique.html

Prévention de la dépression chez les personnes présentant une DI ou un TSA en contexte de pandémie (SQETGC, 8 juillet 2020) 
https://mieuxdansmatete.org/la-depression-chez-les-ainees.html

La dépression chez les aînés: L'importance des pensées et comportements (École de psychologie, Université Laval, 2021)
https://mieuxdansmatete.org/publication-ppt-aine.html

Guide:

Prévention du suicide: Guide de bonnes pratiques à l'intention des intervenants des centres de santé et de services sociaux
(MSSS, 2010): https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000751/

 

 

 

1. Stratégies de prévention du suicide
Le suicide est une cause de mort évitable et plusieurs méthodes, dont la prise en charge des troubles psychiatriques associés et dispositifs de veille ont prouvé leur efficacité sur la réduction du risque suicidaire.
2. Veiller sur les personnes à risque après un geste
VigilanS repose sur les principes de veille en combinant les différentes méthodes dont le contact téléphonique, les cartes postales, les sms et la carte ressource remise aux patients après leur sortie de l'hôpital. L’objectif est de maintenir le lien avec les personnes qui ont réalisé un geste suicidaire, dans le but de réduire la survenue d'une récidive.
3. Faire bénéficier un patient du dispositif VigilanS
Toute personne (adulte ou mineur) qui a réalisé une tentative de suicide dans les 3 derniers mois peut intégrer le dispositif VigilanS. Avec l'accord du patient, la demande d'inclusion doit être adressée au secrétariat de VigilanS Bretagne.

Ça m'a aidé ?